Planète
 
AUTO-ENTREPRENEUR
Le portail pour réussir en auto-entrepreneur
AVEC   ITG Le Portage Salarial     
Magazine de Planète auto-entrepreneur Annuaire des auto-entrepreneurs Bonnes affaires pour les auto-entrepreneurs Communautés des auto-entrepreneurs

Le blog des auto-entrepreneurs



3 questions fiscales à évaluer si vous comptez quitter le régime auto-entrepreneur

Si votre activité se développe bien, il peut être intéressant d’anticiper la transition vers l’entreprise individuelle classique ou encore la création d’une société. C’est que vous devez trouver les réponses à bon nombre de questions pour envisager la solution de développement la plus adaptée à vos attentes, votre situation familiale ou au regard d’une prochaine retraite. Par exemple, est-ce qu’un mariage sous le régime de la communauté pourrait être un obstacle ? le statut de gérant majoritaire est-il plus avantageux que celui de gérant minoritaire ou assimilé-salarié ?

Experts-comptables et professionnels de la création d’entreprises peuvent vous aider, mais vous pouvez aussi directement faire le point en découvrant les 3 questions fiscales à évaluer en priorité pour vous lancer. Celles-ci sont extraites de l’ouvrage de Frédéric Turbat : Créateurs d’entreprise lancez-vous ! , Éditions Privat, février 2012.

Et aussi :

> Découvrez la rubrique quitter le régime auto-entrepreneur, un point complet sur les statuts d’entreprises ou sociétés possible après l’auto-entrepreneuriat, les précautions à prendre avant une transition, des témoignages…

Alerte de l’Urssaf aux auto-entrepreneurs : attention aux arnaques !

AttentionDans un communiqué daté du 6 août dernier, la caisse nationale des Urssaf (Acoss) ainsi que le Régime Social des Indépendants (RSI) ont à nouveau appelé les travailleurs indépendants à la vigilance. Ce n’est pas la premières fois que des courriers détournant les logos et signatures d’organismes officiels sont signalés et il convient d’être prudent.

Deux types de démarches susceptibles de créer une confusion avec les régimes obligatoires de protection sociale :

1. Les adhésions payantes aux registres officiels :

Des sociétés dont les noms peuvent être facilement confondus avec des registres officiels, tels : « Répertoire national des entreprises », « Registre des créations », « Répertoire des Sociétés des indépendants », « Registre APE », « RSI France » sollicitent régulièrement les entrepreneurs pour leur proposer une inscription payante.

Si vous avez un doute au sujet d’un courrier, vérifiez systématiquement que votre numéro de sécurité sociale est indiqué sur le recto du document. Si ce n’est pas le cas, il s’agit certainement d’un courrier émanant d’une société indépendante.

2. Du hameçonnage par e-mail :

Des e-mails détournant le logo et l’identité de l’Urssaf circulent et vous demandent, sous prétexte d’un trop-perçu de renvoyer des copies de vos pièces d’identité (carte d’identité, passeport ou justificatif de domicile). Une réponse à ces e-mails pourrait vous pénaliser. Soyez prudent et en cas de doute, contactez votre interlocuteur habituel à l’Urssaf ou au RSI.

Consulter le communiqué de l’Acoss et du RSI.

 

Auto-entrepreneurs, conseils clés pour vous faire faire de bonnes cartes de visite

Quoi de plus simple que des cartes de visite ? En effet, que vous les fassiez faire sur un site Internet ou par un imprimeur, il vous suffit de vous laisser guider… Mais avez-vous pensé aux destinataires de ces cartes ? Ces prospects qui n’auront pour se souvenir de votre rencontre que ce petit morceau de carton en main… Pour marquer les esprits avec votre carte et faire en sorte qu’elle devienne un outil efficace de prospection, il faut se poser les bonnes questions lors de leur réalisation. Quelle activité présenter si vous en avez plusieurs ? Quelle présentation privilégier ? Doit-on miser sur l’originalité ou le grand classique ?

Des entrepreneurs partagent leurs expériences et bons conseils expérimentés sur le terrain pour vous guider ! A découvrir, un article très pratique : comment créer des cartes de visite efficaces ?

Le régime auto-entrepreneur devrait évoluer, mais ne sera pas supprimé

Filed under: Actualités,Veille réglementaire — Mots-clés : , , — 26 juillet 2012 à 15 h 01 min

Sylvia Pinel, Ministre de l'Artisanat, du Commerce et du Tourisme

C’est en substance ce que Sylvia Pinel, ministre de l’artisanat, du commerce et du tourisme, a indiqué dans un entretien pour le Monde le 23 juillet. Le gouvernement souhaite faire évoluer le régime a-t-elle indiqué, « pour l’ajuster aux difficultés rencontrées sur le terrain par certains professionnels – et en particulier les artisans« .

La mission d’évaluation du régime auto-entrepreneur annoncée en juin dernier n’a donc toujours pas été organisée. Pas de mention de calendrier pour le moment, mais la ministre a assurée que les discussions seraient menées en concertation avec les les professionnels représentatifs du régime auto-entrepreneur et les parlementaires. Elle devrait démarrer selon la ministre « très prochainement ». À suivre donc, sur le blog de Planète auto-entrepreneur.

Derniers chiffres : 801 838 auto-entrepreneurs actifs en mai 2012

Filed under: Actualités,Chiffres-Clé — 20 juillet 2012 à 18 h 19 min

La caisse nationale des Urssaf, l’Acoss, a publié début juillet les dernières données connues sur le nombre d’auto-entreprises actives. 93 000 affiliations sont dénombrées au titre du premier trimestre 2012, contre 96 000 un an plus tôt. La branche recouvrement comptabilise ainsi 801 838 auto-entrepreneurs administrativement actifs à fin mai 2012. Pour ces auto-entrepreneurs, le développement du chiffre d’affaires est stable puisque le CA dégagé sur le premier trimestre 2012 est comparable aux trimestres précédents.

Un chiffre d’affaires en constant développement pour les auto-entrepreneurs

A l’heure actuelle, 1 140 millions d’euros de chiffres d’affaires ont été déclarés au premier trimestre 2012. Soit un montant comparable au dernier trimestre 2011 (1 280 millions  d’euros de CA) en raison des révisions apportées ultérieurement. Le montant déclaré au premier trimestre 2012 devrait en effet être augmenté de 10% environ annonce de communiqué de l’Acoss. Mais ce développement économique n’est pas équilibré. Parmi les 801 838 auto-entrepreneurs administrativement actifs, moins de la moitié (331 000 auto-entrepreneurs) ont déclaré un chiffre d’affaires au cours du 1er trimestre 2012. Et ils sont 5% seulement à déclarer un chiffre d’affaires trimestriel supérieur à 7500€.

Pour plus de détails sur le chiffre d’affaires dégagé par les auto-entrepreneurs au 1er trimestre 2012, consulter le bilan du dispositif auto-entrepreneurs par l’Acoss.

Auto-entrepreneur, avez-vous pensé à assurer votre activité ?

Les auto-entrepreneurs sont soumis aux obligations d’assurances imposées à tous les entrepreneurs individuels. En exerçant en nom propre, vous êtes alors personnellement responsable de toutes les conséquences et engagements liés à votre activité professionnelle. En cas de dégâts matériels ou pire d’un accident chez un client, vous assumez le coût des dommages. Or, votre assurance habitation, celle qui vous couvre habituellement, ne prend pas en charges ces risques. Pour développer sereinement votre activité, il est donc conseillé de choisir une offre d’assurances adaptée à vos besoins et qui vous couvre dans toutes vos activités professionnelles.

Pour vous, la MACIF a développé une solution simple et rapide incluant les garanties indispensables à la protection de vos activités en auto-entrepreneur, de votre matériel, de vos biens mobiliers et immobiliers, et de vos marchandises.

Une assurance professionnelle adaptée aux auto-entrepreneurs :

Pour 94,50 €/an TTC* vous bénéficiez d’une garantie responsabilité civile couvrant les dommages que vous pourriez causer à des tiers du fait d’erreurs, de fautes ou de négligences dans l’exercice de vos fonctions.

Une garantie optionnelle à 62,84 €/an* assure en plus :

  • Votre local d’une superficie de 25m2 maximum s’il est situé à votre domicile.
  • Vos marchandises stockées et/ou votre matériel professionnel (**).

Découvrez toutes les conditions et particularités de cette offre d’assurance dédiée aux auto-entrepreneurs.

* Tarifs en vigueur au 01/01/2012.
** Voir conditions particulières.


Le régime auto-entrepreneur évalué par le gouvernement

Sylvia Pinel, Ministre de l'Artisanat, du Commerce et du Tourisme

Lors de la campagne présidentielle, le candidat François Hollande avait annoncé une révision du régime. Qu’en est-il aujourd’hui ? Sylvia Pinel, ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme, s’est prononcée début juin devant l’APCMA (Assemblée permanente des chambres de métiers et de l’artisanat) : une évaluation du régime auto-entrepreneur est en cours.

« Des ajustements seront apportés, une fois ses conclusions connues, et définis en concertation avec les organisations professionnelles représentatives » a précisé la ministre.

Une évaluation concertée avec les auto-entrepreneurs

Une première rencontre avec la ministre Sylvia Pinel mi-juin, a permis aux représentants de la Fédération des auto-entrepreneurs d’indiquer (more…)

Auto-entrepreneur, comment créer un fichier de prospection ?

Que vous vous lanciez dans la vente directe de produits home-made ou que vous proposiez aux professionnels des services conçus sur mesure, il vous faut dès le lancement de votre activité adopter les bonnes pratiques qui vous faciliteront l’une de vos principales tâches : la prospection. Première étape, listez vos prospects, professionnels ou particuliers pouvant être intéressés par vos produits ou services.

Des fichiers prospects ou bases de données peuvent s’acheter, mais cela coût cher et vous n’avez peut-être pas besoin de tel outils pour bien démarrer votre activité. Avec un peu de méthode, vous pouvez vous-même vous constituez un bon fichier pour commencer à prospecter. Youssef Rahoui, fondateur de Madmagz et ayant su développé avec succès l’activité Web de startups et de PME dans plusieurs pays d’Europe nous confie 6 astuces pour créer votre fichier de prospects

Près de 9 auto-entrepreneurs sur 10 sont satisfaits du régime auto-entrepreneur

Filed under: Actualités,Chiffres-Clé — Mots-clés : , , — 15 juin 2012 à 12 h 47 min

C’est le plébiscite réalisé par 88% des auto-entrepreneurs interrogés dans le cadre de la 8ème vague de l’Observatoire de l’Auto-Entrepreneur*, dont près de la moitié (46%) sont « tout à fait satisfaits ». L’étude menée depuis le lancement du régime permet de suivre les motivations et attentes des auto-entrepreneurs, le changement en fait partie.

En effet, si les auto-entrepreneurs sont toujours aussi satisfaits du régime, ils espèrent pour les 2/3 d’entre eux le voir évoluer, notamment sur les points suivants :

  • le taux de charges (52%),
  • les plafonds de chiffre d’affaires (49%).

 

* Source : Observatoire de l’Auto Entrepreneur réalisé par OpinionWay pour l’Union des Auto-Entrepreneurs et la Fondation Le Roch Les Mousquetaires avec la participation de la RAM.

5, 6 et 7 juin : auto-entrepreneurs, 3 jours pour créer ou développer votre activité avec l’Adie

Vous souhaitez créer ou développer votre activité d’auto-entrepreneur ? Les 5, 6 et 7 juin, recnontrez l’Adie et les partenaires de la création d’entreprise partout en France !

Au programme, des ateliers d’information et des rendez-vous individuels à destination des travailleurs indépendants et des demandeurs d’emploi ayant choisi ou souhaitant s’orienter vers le régime de l’auto-entrepreneuriat. Vous retrouverez toutes les informations pratiques, les bons tuyaux et les pièges à éviter pour bien démarrer ou développer votre activité, ainsi que des solutions de microcrédit et des témoignages d’auto-entrepreneurs !

Pour découvrir la rencontre auto-entrepreneur la plus près de chez vous, contactez le 0 800 800 566 (appel gratuit depuis un poste fixe) ou rendez-vous sur Adie Connect.

Powered by WordPress