Planète
 
AUTO-ENTREPRENEUR
Le portail pour réussir en auto-entrepreneur
AVEC   verisign      Jam
Magazine de Planète auto-entrepreneur Annuaire des auto-entrepreneurs Bonnes affaires pour les auto-entrepreneurs Communautés des auto-entrepreneurs

Le blog des auto-entrepreneurs



Étude : le profil des auto-entrepreneurs en 2012

Filed under: Veille réglementaire — Mots-clés : , , — 25 janvier 2013 à 17 h 57 min

Un sondage effectué par Evoportail pour la FEDEAE sur un échantillon de 700 auto-entrepreneurs donne des résultats significatifs qui vous permettront de vous situer…

  • 33% des auto-entrepreneurs ont réalisé – de 1000 euros de CA en 2012
  • 31% ont réalisé + de 10 000 euros de CA en 2012
  • 24% ont réalisé entre 1000 euros et 5000 euros de CA en 2012
  • 13% ont réalisé entre 5000 euros et 10 000 euros de CA en 2012

=>  Faites-vous partie des 44% d’auto-entrepreneurs à avoir réalisé plus de 5000€ de CA ?

Voici comment les auto-entrepreneurs se répartissent selon leurs activités.

  • 33% exercent une activité de services aux entreprises
  • 25% exercent une activité de services à la personne
  • 22% exercent une activité artisanale dans le bâtiment
  • 19% exercent une activité de commerce

Une autre information intéressante justifie à elle seule le régime:

parmi les auto-entrepreneurs qui ont réalisé plus de 10 000 euros de chiffre d’affaires sur l’année 2012, ils sont 77% à déclarer qu’ils n’auraient pas créé d’entreprise sans le régime auto-entrepreneur .

14 commentaires »

  1. si le statut n’avait pas été créé j’aurais eut plus du difficultés à me lancer. Je suis autonome et mon CA va crescendo depuis que j’ai créé mon entreprise. Jamais de mauvaises surprises. Je suis satisfaite de mon choix.

    Commentaire by girardey — 19 février 2013 @ 20 h 30 min

  2. Le statut est parfait pour démarrer une activité, simplicité de mise en place.

    Un outil d’aide au démarrage incontestable.

    Ce régime est à protégé, il permet de tenter sa chance dans une période « difficile ».

    La maturité d’une entreprise, sans investissement démesuré peut conduire à la réussite d’un projet.

    Je pense que même, hors période de crise, un accompagnement spécifique des TPE est un levier important.

    La volonté d’investissement individuel, de travailler plus pour gagner plus…en est un exemple évident.

    Encourager les autoentrepreneurs c’est être dans une logique d’incubateur d’entreprises, suivi d’une pépinière et après de l’hôtel d’entreprise.

    C’est avant tout un statut d’entrepreneur comptable de leur investissement, pour la grande majorité sans garantie « financière » réelle, mais avec une telle envie de réussir.

    Souvent une seconde chance, une chance de créer un avenir et de ne pas dépendre des deniers publiques.

    Alors OUI ! il faut encourager ceux qui prennent des risques, qui osent et qui souhaitent s’en sortir.

    Je pense qu’il ne faut pas regarder les auto-entrepreneurs
    des non-entrepreneurs, mais au contraire comme des chefs d’entreprise à part entière…en phase devenir pour les plus vaillants.

    Commentaire by schreys — 19 février 2013 @ 20 h 37 min

  3. Il aurait été intéressant de savoir, parmi les auto-entrepreneurs de chaque tranche de CA, combien n’ont pas d’activité salariée à côté, et combien en ont une !

    Commentaire by Loiseaux — 19 février 2013 @ 20 h 43 min

  4. Bonjour,

    J’ai créé mon entreprise en janvier 2012. J’exerce une activité artisan plomberie, c’est mon activité principale et j’ai fais plus de 10 000 de CA.

    Sans le régime auto entrepreneur je n’aurai pas créé mon entreprise. Les premiers mois d’activité je ne faisais pas beaucoup de CA et donc je n’avais en charge uniquement que ce que j’avais déclaré.

    Le moins du régime AE c’est lors de l’achat de matériel.

    Cordialement

    Commentaire by gallardo — 19 février 2013 @ 21 h 28 min

  5. L’auto entreprise est incontestablement une réussite.
    Si certains artisans pensent que cela peut leur faire du tort ils sont dans l’erreur, car l’auto entreprise est très limitée en matière de travaux eu égard aux investissements d’outillage, de véhicules etc..
    Le chiffre d’affaire plafond est vite atteint ce qui limite la taille des chantiers. D’autre part la structure de l’artisan l’oblige à facturer des déplacements et autres immobilisations ce qui n’est pas rentable pour eux, mais c’est aussi ce que les artisans ne veulent pas comprendre. Le recours à l’auto entrepreneur est plus intéressant financièrement pour le particulier car la facture est moins lourde pour les petits travaux. Il faut donc encourager l’auto entreprise en espérant que les divagations étatiques ne cassent pas cette heureuse initiative pour l’emploi.

    Commentaire by SEURET — 20 février 2013 @ 9 h 40 min

  6. Effectivement, il faudrait distinguer lors de prochains sondages-enquêtes pour une analyse plus complète, le pourcentage d’auto-entrepreneurs qui ne vivent que de cette activité, et qui ne sont pas salariés ou qui n’ont pas d’autres revenus en parallèle.

    Commentaire by bereaud — 20 février 2013 @ 10 h 25 min

  7. j’ai créé mon activité en 2009, mon CA augmente chaque année. Tout comme beaucoup d’autres auto-entrepreneurs, j’ai fait ce choix professionnel en raison de la simplicité du statut juridique. De plus, cela me permet de cumuler avec de l’emploi salarié choisi. En 2012, pour la première année, j’ai gagné plus que lorsque j’étais salarié à temps plein.

    Commentaire by eligi — 20 février 2013 @ 11 h 06 min

  8. Je rejoins les commentaires précédents qu’il serait intéressant de connaître la typographie des auto entrepreneurs, s’ils exercent une activité en parallèle ou éventuellement en retraite.
    Une réflexion en marge de cela. Pour les entrepreneurs exerçant dans les services, les frais (déplacements, hôtels) peuvent représenter une part conséquente du CA. Dans la logique du statut de AE, ils sont déclarables donc soumis à cotisations Urssaf et de plus à impôts. Payer des impôts sur des frais engendrés (donc qui ne rapportent pas de plus value), cela paraît illogique et plutôt pénalisant..
    Bravo pour le lettre; intéressante et tout à fait dans mes préoccupations.

    Commentaire by Charron — 20 février 2013 @ 11 h 44 min

  9. comment dois je me placer dans ces pourcentages en étant en activité complémentaire pour le moment.

    Commentaire by FRADET Ghislain — 21 février 2013 @ 18 h 53 min

  10. J’ai créé mon activité en auto entreprise suite à un licenciement économique à 49 ans… Il est bien évident que si ce statut n’avait pas existé je serai peut être encore aujourd’hui au chômage. Le statut d’AUTO ENTREPRENEUR m’a permis de démarrer mon activité tout de suite après mon licenciement…Aujourd’hui et après 2 ans d’activité j’arrive à réaliser un chiffre d’affaire de 13 000 euros pour l’année 2012… Cette année semble démarrer avec une progression intéressante.

    Commentaire by CONNECTANIM — 28 février 2013 @ 12 h 15 min

  11. Je suis arrivé au plafond. Ensuite, quelle est la meilleure solution ?

    Commentaire by JULLIEN — 28 février 2013 @ 15 h 50 min

  12. Je suis auto entrepreneur et j’en ai fait mon activité principale. Cela fait 4 ans que j’ai créé ma petite entreprise car à 50 ans on vous dit trop vieux pour travailler et si cela était à refaire, je ne le ferais pas. Trop de temps passe pour trouver des chantiers et bien souvent les clients ne vous répondent pas. Je paye en plus les gravats à mettre en déchèterie et les charges n’arrêtent pas d’augmenter. 26% sur la masse salariale et 13% sur les matériaux.

    Commentaire by hogie — 28 février 2013 @ 19 h 19 min

  13. Quelques questions :

    1) Pouvez-vous m’envoyer par mail un dictionnaire contenant les sigles essentiels, en matière d’auto entreprises, avec leurs significations.
    2) Pouvez-vous m’envoyer aussi le B, A, BA de la constitution d’une auto entreprise :
    - les démarches à faire
    - les dossiers à déposer et où ?
    - le régime en matière de charges et de fiscalité pour les premières années, s’il y a lieu.

    Grand Merci !

    Commentaire by Dikous — 3 mars 2013 @ 7 h 49 min

  14. Bonjour,

    1) Vous pourrez trouver notre glossaire ici http://www.planete-auto-entrepreneur.com/ressources/glossaire.html
    2) Vous pourrez recueillir toutes les informations utiles ici http://www.planete-auto-entrepreneur.com/autoentrepreneur/pour-tout-savoir.html

    Bien à vous.

    Commentaire by admin — 5 avril 2013 @ 13 h 11 min

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Laisser un commentaire

Powered by WordPress