Planète
 
AUTO-ENTREPRENEUR
Le portail pour réussir en auto-entrepreneur
AVEC   verisign      Jam
Magazine de Planète auto-entrepreneur Annuaire des auto-entrepreneurs Bonnes affaires pour les auto-entrepreneurs Communautés des auto-entrepreneurs

Le blog des auto-entrepreneurs



Auto-entrepreneurs, comment valider votre idée de création d’activité ?

Valider son idée est essentiel pour ne pas perdre du temps et de l’argent ! Motivations, compétences, qualifications, barrières à l’entrée, saturation du marché, etc, sont autant de points à vérifier par le créateur avant de se lancer dans son projet de création. La conférence donnée par Elisabeth Vinay, Chargée d’études sectorielles à l’APCE sur le Salon des micro-entreprises vous aide à vous poser les bonnes questions et à bien préparer votre lancement.

Ecouter la conférence en entier sur le site du Salon des micro-entreprises.

Les idées clés pour valider votre idée et démarrer votre étude de marché :

 

> Vérifiez l’adéquation « homme-projet »

Il n’y pas de mauvaise idée de création d’entreprise. Mais nous ne sommes pas tous fait pour les porter. Par exemple, on oublie souvent que créer une crèche pour les tous petits, c’est se préparer à vivre la moitié de ses journées courbé en deux. Avant même de lancer votre étude de marché, prenez temps de découvrir tous les revers de votre future activité. Celle-ci est-elle suffisamment adaptée à votre personnalité et vos envies ?

> Listez les contraintes liées à votre projet d’entreprise : sont-elles rédhibitoires ?

Selon les secteurs et les métiers, les obligations ne sont pas les mêmes. Il y a deux types de contraintes à vérifier avant de vous lancer :

1/ Les obligations légales liées à l’exercice d’un métier :

Nombre de métiers ne peuvent être exercés sans qualification professionnelle. Vous devez vérifiez si vous avez le bon diplôme pour vous lancer.

Si vous êtes auto-entrepreneur, découvrez la liste des activités réglementées.

2/ Les obligations liées à l’activité :

Conditions d’hygiène, de sécurité… chaque secteur a ses propres réglementations. Une fois encore, vous devez vérifier que le respect de ces règles ne va pas vous bloquer au démarrage. Par exemple, si vous souhaitez réaliser des confitures et les vendre sur les marché. Combien coûte l’adaptation de votre cuisine pour respecter les conditions d’hygiène imposée en la matière ?

> Choisissez la structure juridique la plus appropriée

Selon la nature de votre activité, la nécessité pour vous de vous associer ou non, vous devrez choisir la structure juridique la plus adaptée. Mais ne passez pas trop de temps sur cette question au démarrage. Des experts peuvent facilement vous conseiller. Notamment dans les réseaux d’accompagnement à la création d’entreprise. N’oubliez pas que le nerf de votre projet, c’est avant tout de vous trouver une clientèle !

> Contrôlez les opportunités offertes par votre marché ? Allez-vous trouver facilement des clients ?

 

1/ Etudiez votre filière :

Qui sont les acteurs principaux ? vos concurrents ? fournisseurs ? Quelles informations peuvent-ils vous apporter pour vous aider à vous lancer ?

2 / Votre secteur :

Combien compte-t-il d’entreprises ? Combien se créent chaque année ? Est-il en croissance ? En pleine mutation ?

3 / Les consommateurs potentiels de vos produis ou services :

Qui sont-ils ? quelle pourrait être leur niveau de consommation ?

Grâce à cet exercice, vous avez listé et évalué la plupart des contraintes qui peuvent ralentir votre projet. Bravo !  A vous maintenant de prendre la bonne décision. Avez-vous besoin de formation ou de vous associer avec d’autres entrepreneurs disposant des compétences qui vous manquent ? Etes-vous prêt pour vo

D’ailleurs vous pouvez à l’issue de l’exercice consulter des réseaux d’accompagnement comme les Boutiques de Gestion, le réseau Entreprendre, les Chambres de métiers ou de commerce… pour leur demander un avis.

Et si l’idée est validée, ne vous reste plus qu’à foncer et vous lancer dans la création.

attention Ce premier test n’est pas à proprement parler une étude de marché. Vous devez dorénavant préparer votre plan de financements, définir un budget et un CA prévisionnel… etc.

Retrouvez l’intégralité de la conférence donnée par Elisabeth Vinay l’an passé sur le site du Salon des micro-entreprises.

Conférence organisée par l’Agence pour la création d’entreprise (APCE).

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Laisser un commentaire

Powered by WordPress