Planète
 
AUTO-ENTREPRENEUR
Le portail pour réussir en auto-entrepreneur
AVEC   verisign      Jam
Magazine de Planète auto-entrepreneur Annuaire des auto-entrepreneurs Bonnes affaires pour les auto-entrepreneurs Communautés des auto-entrepreneurs

Le blog des auto-entrepreneurs



Auto-entrepreneurs, comment trouver et déposer votre marque ?

Filed under: devenir auto entrepreneur — 27 juillet 2011 à 17 h 38 min

Marcel Botton, fondateur de Nomen.

Au lancement de votre activité, vous consacrez surtout la totalité de votre temps à chercher des clients et répondre à leur demande. Pourtant, si vous comptez vous développer rapidement, vous avez tout intérêt à réfléchir au dépôt de votre marque pour la protéger. Imaginez que dans deux ans, alors que vos produits commencent à être bien connus, vous vous rendiez compte que votre nom est déjà utilisé ? Marcel Botton explique quel est le bon nom pour votre activité et surtout, comment le protéger de la concurrence !

Écoutez l’enregistrement complet de la conférence sur le site du Salon des micro-entreprises.

1. Comment trouver le nom de votre marque ?

Ah la création ! Nous n’avons pas tous le même goût pour l’imagination, la création… Pas de panique explique le conférencier. Si vous n’avez pas le budget pour payer une agence de création de nom, rassemblez entre 5 et 10 personnes au maximum chez vous pour une soirée de « création de nom ». « La règle est simple pour cette séance de brainstorming : chacun doit proposer le maximum de noms, sans juger les propositions des autres. L’évaluation s’effectuera plus tard. » En une heure et demie de travail, vous pouvez ainsi facilement récolter une centaine de noms.

Dans un second temps, vous évaluerez vous-même la production collective et réduirez le nombre de propositions à une short-list qui vous convient.

> Qu’est-ce qu’un bon nom de marque ?

La tentation est forte d’adopter un nom descriptif qui, en plus d’interpeller le client, donne une idée de vos produits ou services. « Mieux vaut avoir de l’audace précise Marcel Botton, les marques surprenantes telles : « Wanadoo », « Apple », « Google »… attirent et séduisent plus facilement. Il faut essayer de capter l’attention, même en très peu de lettres ! »

> Est-ce que la marque est déjà utilisée ?

Tant que vous n’avez pas effectué cette étape de vérification, ne vous attachez pas à l’un ou l’autre des noms sélectionnés dans votre short-list. Car les bons noms sont bien souvent déjà déposés !
1.    Vérifiez la disponibilité du nom : tapez-le dans Google ! Cela vous donnera un premier aperçu.
2.    Puis dans la rubrique « recherche de marques » du site de l’INPI (Institut National de la Propriété Intellectuelle), contrôlez si le nom que vous envisagez n’existe pas déjà. Vérifiez également les noms qui peuvent ressembler aux vôtres.

Aujourd’hui, le nom de domaine de votre site Internet est quasiment aussi important que votre marque. Et surtout, vous devez réussir à déposer un nom de domaine comprenant votre marque pour que l’on puisse facilement vous trouver ! En même temps que vous vérifiez la disponibilité de votre nom, contrôlez celle des noms de domaine associés !

 

2. Le dépôt de votre marque :

Lorsque vous êtes certain que votre marque n’est pas déjà utilisée, vous pouvez procéder à son « dépôt ». Vous l’enregistrez auprès de l’INPI et si dans les deux mois qui suivent ce dépôt, aucune réclamation n’a été formulée, votre marque est protégée pendant 10 ans.
Deux types de dépôt sont possibles :
-    dépôt communautaire
-    dépôt en France

Le premier cas sera tout à fait indiqué si vous comptez vous développer à l’international. Mais attention, dans le droit communautaire si dans un seul des 27 pays de l’union le dépôt de marque échoue, vous ne pouvez déposer votre marque.
Dans ce cas, vous pouvez choisir d’étendre, pays par pays – excepté dans celui où la marque est déjà utilisée – la protection de votre dépôt français.

(picto attention) La protection de votre marque n’est valable que 10 ans (cela peut varier dans certains pays) ! Sachez que le renouvellement de votre dépôt de marque peut être confié à des professionnels disposant d’outils de suivi adaptés. C’est d’ailleurs la solution que vous recommande Marcel Botton « vous connaissez beaucoup d’agendas qui fonctionnent sur 10 ans ? Sans compter, conclut-il, qu’en 10 ans, vous allez certainement déménager …. »

Pour aller plus loin :

> Auto-entrepreneurs, devez-vous protéger votre nom ?

> Écoutez l’enregistrement complet de la conférence sur le site du Salon des micro-entreprises.

3 commentaires »

  1. Un nom de marque originale se retient effectivement plus facilement. En associant ce nom a une identité visuelle, on peut très vite se faire remarquer.

    Commentaire by modèle document juridique — 29 juillet 2011 @ 12 h 32 min

  2. Bonjour Marcel,
    Parfait l’article, j’ai apprécié!
    Malgré cela je voudrai faire une remarque.

    En général les auto-entrepreneurs démarrent avec peu de moyens financiers. Leur formations sont limitées, voir nul en gestion d’entreprise, et il leur est difficilement concevable de créer une marque et qui plus est de la protéger en payant le prix.

    Je ne dis pas qu’il ne faut pas le faire, mais c’est un fait, évidement si l’on a les moyens, ce n’est plus un problème.
    Alors pour cela, le temps que les moyens arrivent, il y a une solution.

    Ne déposez rien, créez votre marque et pour le côté officiel mettez-y un (c) comme ceci : MAMARQUE©

    Bien entendu il y a un risque, le risque que quelqu’un dépose cette marque, mais vous aurez toujours le droit de l’utiliser par l’antériorité de celle-ci. Si malencontreusement quelqu’un vous copie malgré tout, il risque des ennuis pour contrefaçon et concurrence déloyale.

    Merci pour cet article clair et précis

    Eric

    Commentaire by Eric du blog Faire Connaitre Ma Petite Entreprise — 29 juillet 2011 @ 22 h 42 min

  3. Ne pas oublier non plus de vérifier, si votre activité le nécessite, la disponibilité de votre marque sur les réseaux sociaux via des services comme http://www.namecheckr.com. Bien pratique pour savoir si on pourra utiliser le bon compte Twitter, etc.

    Commentaire by Sébastien — 9 octobre 2014 @ 18 h 40 min

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Laisser un commentaire

Powered by WordPress