Planète
 
AUTO-ENTREPRENEUR
Le portail pour réussir en auto-entrepreneur
AVEC   ITG Le Portage Salarial     
Magazine de Planète auto-entrepreneur Annuaire des auto-entrepreneurs Bonnes affaires pour les auto-entrepreneurs Communautés des auto-entrepreneurs

Le blog des auto-entrepreneurs



Auto-entrepreneurs, créez vos tableaux de suivi d’activité

Filed under: Développez votre activité — Mots-clés : , , — 29 août 2012 à 10 h 17 min

Créer son auto-entreprise c’est simple, vos obligations comptables sont réduites. Un simple registre des recettes et des achats et vous pouvez vous lancer. Dans les premiers temps vous aurez une vision claire de votre activité, les premières commandes n’étant pas très rapprochées. Mais si c’est votre seule activité et que vous avez pour objectif une transition vers un régime plus classique de création d’entreprise, vous avez tout intérêt à adopter des outils de suivi performants dès vos premiers mois en indépendant. En effet, un tableau de suivi vous permet en un coup d’œil d’évaluer vos résultats, la répartition de vos dépenses professionnelles, où en sont vos devis et factures en cours. Cet outil essentiel à une bonne gestion vous aide à anticiper les décisions à prendre pour votre développement.

Expert-comptable, spécialiste de la création d’entreprises et formateur, auteur de Créateurs d’entreprise lancez-vous ! Frédéric Turbat explique comment créer un tel tableau et décrypte un modèle pour vous simplifier la tâche.

A découvrir : comment vous doter d’un bon tableau de suivi de votre activité en auto-entrepreneur ?

3 questions fiscales à évaluer si vous comptez quitter le régime auto-entrepreneur

Si votre activité se développe bien, il peut être intéressant d’anticiper la transition vers l’entreprise individuelle classique ou encore la création d’une société. C’est que vous devez trouver les réponses à bon nombre de questions pour envisager la solution de développement la plus adaptée à vos attentes, votre situation familiale ou au regard d’une prochaine retraite. Par exemple, est-ce qu’un mariage sous le régime de la communauté pourrait être un obstacle ? le statut de gérant majoritaire est-il plus avantageux que celui de gérant minoritaire ou assimilé-salarié ?

Experts-comptables et professionnels de la création d’entreprises peuvent vous aider, mais vous pouvez aussi directement faire le point en découvrant les 3 questions fiscales à évaluer en priorité pour vous lancer. Celles-ci sont extraites de l’ouvrage de Frédéric Turbat : Créateurs d’entreprise lancez-vous ! , Éditions Privat, février 2012.

Et aussi :

> Découvrez la rubrique quitter le régime auto-entrepreneur, un point complet sur les statuts d’entreprises ou sociétés possible après l’auto-entrepreneuriat, les précautions à prendre avant une transition, des témoignages…

Alerte de l’Urssaf aux auto-entrepreneurs : attention aux arnaques !

AttentionDans un communiqué daté du 6 août dernier, la caisse nationale des Urssaf (Acoss) ainsi que le Régime Social des Indépendants (RSI) ont à nouveau appelé les travailleurs indépendants à la vigilance. Ce n’est pas la premières fois que des courriers détournant les logos et signatures d’organismes officiels sont signalés et il convient d’être prudent.

Deux types de démarches susceptibles de créer une confusion avec les régimes obligatoires de protection sociale :

1. Les adhésions payantes aux registres officiels :

Des sociétés dont les noms peuvent être facilement confondus avec des registres officiels, tels : « Répertoire national des entreprises », « Registre des créations », « Répertoire des Sociétés des indépendants », « Registre APE », « RSI France » sollicitent régulièrement les entrepreneurs pour leur proposer une inscription payante.

Si vous avez un doute au sujet d’un courrier, vérifiez systématiquement que votre numéro de sécurité sociale est indiqué sur le recto du document. Si ce n’est pas le cas, il s’agit certainement d’un courrier émanant d’une société indépendante.

2. Du hameçonnage par e-mail :

Des e-mails détournant le logo et l’identité de l’Urssaf circulent et vous demandent, sous prétexte d’un trop-perçu de renvoyer des copies de vos pièces d’identité (carte d’identité, passeport ou justificatif de domicile). Une réponse à ces e-mails pourrait vous pénaliser. Soyez prudent et en cas de doute, contactez votre interlocuteur habituel à l’Urssaf ou au RSI.

Consulter le communiqué de l’Acoss et du RSI.

 

Powered by WordPress