Planète
 
AUTO-ENTREPRENEUR
Le portail pour réussir en auto-entrepreneur
AVEC   ITG     
Magazine de Planète auto-entrepreneur Annuaire des auto-entrepreneurs Bonnes affaires pour les auto-entrepreneurs Communautés des auto-entrepreneurs

Le blog des auto-entrepreneurs



28 % des auto-entrepreneurs intéressés par l’EIRL

Filed under: Auto-entrepreneur et EIRL — Mots-clés : , , — 25 février 2011 à 9 h 07 min

Lancé au 1er janvier 2011, le statut de l’Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) permet aux dirigeants d’entreprises individuelles de mieux protéger leur patrimoine personnel. Bonne nouvelle, les auto-entrepreneurs peuvent tout à fait cumuler ce statut d’EIRL avec le régime de l’auto-entrepreneur (cumul dit aussi de l’AERL : Auto-entrepreneur à Responsabilité Limitée). Dans la 4e édition de l’Observatoire de l’auto-entrepreneur, ils sont 28 %* à l’envisager.

Pourtant ce cumul entraîne des frais et formalités. Auto-entrepreneurs, faites le points des avantages et inconvénients de l’EIRL.

* Données pour Novembre 2010.
Source : 4e Observatoire de l’Auto-Entrepreneur, étude Opinionway pour l’UAE.

Une auto-entrepreneuse créé un site d’aide aux familles

Filed under: Auto-entrepreneurs — Mots-clés : , , — 24 février 2011 à 14 h 51 min

Cécile Le Lay voulait devenir indépendante et piloter son activité en toute liberté. Mère de famille, elle a l’idée d’un site d’entraide aux familles. Idées de sorties, annonces de services à la personne et même dons de jouets, le site Family Attitude, encore débutant, propose déjà de nombreux coups de pouce aux parents !

Pour la créatrice, la réussite d’un tel projet ne peut dépend pas que d’une seule volonté. Dans son portrait pour Planète auto-entrepreneur, elle conseille aux auto-entrepreneurs de « croire en ce que l’on fait et ne pas hésiter à s’entourer d’amis et famille qui sont prêts à donner de bons conseils« . Une belle histoire de famille !

Retrouvez son témoignage complet.

Vous souhaitez faire connaître votre activité en auto-entrepreneur ? Créez vous aussi votre portrait sur Planète auto-entrepreneur, c’est simple et gratuit !

Auto-entreprenurs, comment créer facilement un flyer efficace ?

Flyers dans les boîtes aux lettres, distribués à la sortie du bureau, ou encore exposés chez les commerçants…. Ils font partie du quotidien. Mais comment être sûr d’en faire des outils performants pour toucher des prospects dans leur environnement immédiats. Quelques règles pour bien les concevoir et cibler leurs destinataires. Votre check-list commentée par un expert pour réussir à tous les coups.

Article rédigé par Youssef Rahoui. Après ses études à Rouen Business School, Youssef Rahoui il commence sa carrière dans le Web en 2001. Il a développé avec succès l’activité Web de startups et de PME dans plusieurs pays d’Europe. En 2008, il franchit le pas de l’entrepreneuriat pour lancer, Noël 2009, Madmag.

Auto-entrepreneurs, à quoi servent vos cotisations sociales ?

Affectation des cotisations en auto-entrepreneurLe décret n°2011-159 du 9 février 2011 a précisé l’affectation des versement effectués dans le cadre du régime micro-social dont vous dépendez en tant qu’auto-entrepreneur.

Les cotisations que vous payez tous les mois ou trimestres servent à payer en priorité l’impôt sur le revenu (en cas d’option pour les versements fiscaux libératoires) puis la contribution sociale généralisée (CSG) et la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS).
Le solde des cotisations sociales sera affecté dans l’ordre suivant :

  1. assurance maladie maternité,
  2. assurance supplémentaire de maladie maternité,
  3. invalidité-décès,
  4. assurance vieillesse complémentaire,
  5. allocations familiales,
  6. assurance vieillesse de base.

Cette affectation s’applique aux cotisations dues au titre de la dernière échéance puis à celles dues au titre des échéances antérieures, en remontant de la plus ancienne à la plus récente.

Retrouvez expliqué en détail le calcul de vos cotisations en auto-entrepreneur.

Source : décret n°2011-159 du 9 février 011, Journal officiel du 10 février 2011.

Auto-entrepreneur en EIRL, est-ce le bon choix ?

Filed under: Auto-entrepreneur et EIRL — Mots-clés : , , — 15 février 2011 à 12 h 40 min

Cumul auto-entrepreneur et EIRLLe nouveau statut de l’Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) est en vigueur depuis le 1er janvier 2011. Les auto-entrepreneurs peuvent tout à fait opter pour ce statut conçu pour aider les entrepreneurs à mieux protéger leur patrimoine individuel. L’EIRL vous permet en effet d’affecter une partie de votre patrimoine à votre activité professionnelle. En dehors des biens affectés à votre activité, tout le reste de vos biens sont insaisissables en cas de dettes.

Toutefois l’EIRL impose des formalités et coûts supplémentaires… Dans quels cas avez-vous intérêt à opter pour ce nouveau statut ? Faites le point dans un article complet sur ce cumul auto-entrepreneur et EIRL.

Auto-entrepreneurs, soignez votre réseau professionnel

C’est le conseil livré sur Planète auto-entrepreneur par Nolwenn Tual Dequercadec, consultante marketing et formatrice en bien-être. Créatrice d’une activité de conseil auprès des porteurs de projets et établissements existants dans le domaine du tourisme de bien-être (thalassothérapie/thermalisme/spas), elle partage sa vision du développement commercial en auto-entrepreneur.

Pour elle, il ne faut pas hésiter à prendre contact avec le maximum de professionnels de votre secteur. Et même vos concurrents précise-t-elle, « car ils peuvent être de précieux alliés en cas de surplus d’activité d’un côté ou de l’autre. »

Retrouvez la totalité de son témoignage dans la rubrique portraits de Planète auto-entrepreneur.

Vous souhaitez faire connaître votre activité en auto-entrepreneur ? Créez vous aussi votre portrait sur Planète auto-entrepreneur, c’est simple et gratuit !

Le régime auto-entrepreneur bientôt plus encadré ?

Filed under: Actualités,Veille réglementaire — Mots-clés : , , — 9 février 2011 à 19 h 34 min

L'auto-entrepreneur peut-être limité à 3 ans.Nous en parlions déjà la semaine dernière sur le blog, un rapport publié par trois députés contient de nombreuses propositions visant à resserrer l’encadrement des auto-entrepreneurs. Entre autres, la possibilité de limiter à 3 ans l’exercice d’une activité en auto-entrepreneur ou bien le renforcement des contrôles Urssaf réalisés auprès des auto-entrepreneurs.

Deux autres mesures pourraient contribuer, si elles étaient adoptées, à limiter la simplicité et la liberté permise par ce régime de création d’activité :

1. L’immatriculation des auto-entrepreneurs ayant une activité artisanale accessoire au Répertoire des Métiers. Rappelons que pour l’instant seuls les auto-entrepreneurs ayant une activité artisanale principale (dont c’est la seule activité) doivent s’y inscrire.

2. L’obligation d’indiquer les assurances dont dispose l’auto-entrepreneur sur ses factures.

Il est également question dans ce rapport de simplifier la création d’activité sous d’autres régimes ou statuts. Les auteurs du rapport indiquent ainsi qu’il serait bon « d’étendre la souplesse des formalités du régime de l’auto-entrepreneur aux régimes de droit commun. »

Consulter le rapport d’évaluation du régime de l’auto-entrepreneur – Rapport de mission du groupe UMP du 1/02/2011.

Auto-entrepreneurs, report des échéances de paiement des cotisations sociales

Depuis le 1er janvier 2011, le calcul de vos cotisations sociales change. En effet désormais les auto-entrepreneurs sont redevables de la Cotisation pour la Formation Professionnelle (CFP). À ce jour l’application de cette nouvelle cotisation à l’auto-entrepreneur n’a pas encore été totalement définie par l’Acoss, la caisse nationale des Urssaf. Ce qui explique aussi pourquoi la déclaration de vos cotisations sociales et le paiement de celle-ci sont suspendus pour les auto-entrepreneurs qui déclarent au mois*.

À retenir :

Les échéances de janvier et février 2011 de l’ensemble des charges sociales des auto-entrepreneurs devront être payées au plus tard le 30 avril 2011 avec l’échéance mensuelle de mars 2011.

Retrouvez tout ce qui change pour les auto-entrepreneurs en 2011 dans le dossier complet rédigé par Planète auto-entrepreneur.

Et aussi : plus de précisions sur l’application de la Cotisation pour la Formation Professionnelle (CFP) aux auto-entrepreneurs.

* Source : Acoss.

Un auto-entrepreneur numérise vos anciennes photos

Filed under: Auto-entrepreneurs — Mots-clés : , , — 4 février 2011 à 9 h 10 min

Vous avez gardé de vieux albums photos de vos parents, des multitudes de photos des petits à tous âges…. mais en dehors de l’album impossible de les utiliser pour des diaporamas ou autres présentations sympas. Pire, elles s’abîment et vous n’osez plus les sortir ! Benjamin Bismuth, auto-entrepreneur, vous propose de numériser ces instantanés et les restaurer avant qu’il ne soit trop tard !

Cet auto-entrepreneur, motivé et qui compte en faire son activité principale est à la recherche d’un associé ! Dixxit dans son portrait sur Planète auto-entrepreneur :

« Je suis à la recherche de quelqu’un qui croit en mon projet qui souhaite s’y associer soit par des compétences complémentaires (je ne suis pas un commercial né) soit en investissant. Je préfère partager un gros gâteau plutôt que de manger seul mon petit biscuit, et c’est évidemment dû au fait que je suis convaincu du potentiel de DigitalShoebox. »

À bon entendeur… voici le portrait complet de Benjamin Bismuth et la présentation de ses packs de numérisation de photos.

Vous souhaitez faire connaître votre activité en auto-entrepreneur ? Créez vous aussi votre portrait sur Planète auto-entrepreneur, c’est simple et gratuit !

Les auto-entrepreneurs bientôt plus contrôlés ? Limités à 3 ans d’exercice ?

L'auto-entrepreneur peut-être limité à 3 ans.C’est en substance l’objet du rapport rendu le 1er février par les députés Bernard Depierre , Pierre Morel-à-L’Huissier et Isabelle Vasseur en charge de l’évaluation du régime auto-entrepreneur. Les trois députés y formulent 12 propositions pour aménager le régime de l’auto-entrepreneur en réponse aux dérives souvent opposées au régime. Entre autres le salariat déguisé et la dissimulation de chiffre d’affaires.

Les députés proposent donc :

  • Un renforcement des contrôles de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) et des centres Urssaf.
  • Une justification par l’auto-entrepreneur lors de son inscription qu’il est bien à jour de ses cotisations d’assurances, au regard de la nature de son activité.
  • Une mise en garde claire des auto-entrepreneurs au moment de leur inscription « des conséquences en cas d’une activité de sous-traitance avec son ancien ou son futur employeur. »
  • La radiation automatique des auto-entrepreneurs déclarant un chiffre d’affaires nul pendant dix-huit mois.

L’auto-entrepreneur limité à 3 ans !

CET auto-entrepreneurLe rapport est l’occasion de reparler en plus d’une limitation de la durée d’exercice de l’auto-entrepreneur dont c’est l’activité principale. Cette limite de 3 ans d’exercice en auto-entrepreneur avait déjà été discutée puis finalement abandonnée par le Sénat en avril 2010. Le rapport déposé cette semaine par le groupe UMP ont été déposées au Parlement, elles seront évaluées en cours d’année.

Suivez les débats directement sur le blog ou dans la lettre mensuelle de Planète auto-entrepreneur.

Consulter le rapport d’évaluation du régime de l’auto-entrepreneur – Rapport de mission du groupe UMP du 1/02/2011.


Page 1 sur 212

Powered by WordPress